Le réseau des familles épanouies et entrepreneurs relax

Bien manger à quatre mains

Bien manger à quatre mains


En tant que parents, nous aspirons tous à ce que nos enfants se nourrissent bien. D’autant plus quand ils vont sur les chemins de l’école et sur ceux de la pratique sportive hors scolaire. Il en est de même lorsqu’ils partent à leurs activités en centre de loisirs.
Nous le savons, nos enfants ont besoin d’énergie pour pouvoir vaquer à leurs occupations en toute sérénité. Et ceci passe, aussi par l’alimentation. Nous souhaitons leur donner ce qu’il y a de meilleur, une alimentation saine et équilibrée. Malheureusement, parfois, ce n’est pas si évident. Nos enfants refusent nos repas, repoussent leurs assiettes.
Et si le fait de cuisiner à quatre mains faisaient partie de la solution pour leur faire manger des aliments tant redoutés comme des fruits et des légumes, ou leur permettre de découvrir de nouveaux goûts au travers d’épices et autres herbes fraiches, ou simplement des céréales encore jusque là inconnu dans leurs assiettes ?

Laissez vous tenter par de nouvelles aventures culinaires qui développeront sans doute bien plus que le simple fait de savoir cuisiner à vos enfants.

1. Les avantages de cuisine à quatre mains

1.1 Pour vos loulous



Ainsi, en arpentant la cuisine de l’autre côté, à savoir mettre le costume de chef, votre enfant éveillera sa curiosité et sans doute stimulera davantage ses cinq sens dont le goût. Ne dit-on pas qu’un grand chef se doit de goûter son plat avant de le proposer à sa clientèle ?
Même si l’idée est de travailler à quatre mains, soyez assurer qu’il gagnera en autonomie. En effet, certaines tâches se feront sous votre attention tout en le laissant faire. Et croyez-moi, vous sentirez la fierté grandir en lui. Confiance en soi et estime de soi seront des éléments boostés en lui.
Sans oublier que suivre le déroulement d’une recette est très pédagogique. En pâtisserie, nous utilisons des mesures, des conversions, le tout de manière ludique.
De source sûre, je peux vous affirmer que toutes ces bénéfices se développeront au fur et à mesure, puisque j’anime ce genre d’ateliers régulièrement.

1.2 Pour vous, parents

Le fait de cuisiner ensemble, d’abord par la recherche de recettes, et la réalisation renforce le lien que vous avez déjà. Il est aussi une belle porte d’entrée pour mieux communiquer avec son enfant. Pour certains, cela vous apprend à accepter que la cuisine ne soit pas forcément faite de manière très carrée, et que farine et sucre peuvent s’étaler sur la table.
Le travail en cuisine avec son enfant nous remet aussi dans la réalité que chacun a son rythme. En effet, la réalisation d’un simple gâteau au yaourt avec des pommes peut prendre deux fois plus de temps lorsqu’on le fait avec son enfant.
Sans oublier, le retour des rires ensemble souvent limité par une activité professionnelle trop prenante. C’est un peu une pause pour prendre soin de sa famille, tout en prenant soin de soi.

 2. Bien manger à quatre mains

2.1 Un petit pas à la fois


Dites-vous une chose, le fait maison est bien meilleur que ces produits ultra transformés. Et ce même si vous décidez de démarrer une série d’ateliers avec votre enfant par la réalisation de cookie, ou de gâteau. Commencez par des recettes qu’ils l’attirent, plutôt que de vouloir absolument lui faire manger les légumes qu’il redoute. Le premier objectif est qu’il puisse vous demander le plus souvent possible si vous voulez de l’aide en cuisine, et c’est à ce moment là que la manipulation des fruits et légumes se fera plus facilement pour lui.

2.2 l’équilibre alimentaire

Juste pour rappel, pour bien grandir, votre enfant a des besoins en nutriments se répartissant dans les différents groupes alimentaires. Ainsi, il aura besoin :
– de protéines, que l’on trouve facilement dans la viande, le poisson, les œufs, mais aussi dans le fromage et le combo céréales et légumineuses, d’ailleurs les industriels ont développé plusieurs produits végétaux transformés bien meilleurs quand on en prépare soi-même.
– de glucides, à la fois présents dans les féculents, céréales, source d’énergie qui permet de tenir dans le temps, ainsi que dans les fruits et légumes, avec une disposition de l’énergie plus rapide. (Sans oublier les produits sucrés)
– de lipides insérés dans les produits carnés, de la mer, des laitiers et des œufs, mais surtout dans les matière grasse que nous avons tendance à négliger alors qu’elles sont essentielles à notre santé
– de vitamines, minéraux, oligoéléments obtenus à la fois, et en grande partie pour certains d’entre eux dans les fruits et légumes, mais également dans l’ensemble des autres groupes alimentaires
– de fibres

3. Comment réaliser un atelier de cuisine à quatre main

Après avoir choisi la recette avec votre enfant, peut-être également établi la liste de courses nécessaire à la réalisation, vous pouvez pousser la pédagogie d’aller au magasin avec lui pour qu’il puisse rechercher les produits et ensemble vous amuser à comparer le produit alimentaire idéal pour la recette. Cette étape peut être accomplie, uniquement, si le temps vous est alloué.

Ensuite, il est nécessaire de procéder avec méthode. D’abord, dégager le plan de travail. Munissez- vous de la recette et relisez-la avec votre enfant afin d’apporter tous les éléments dont on a besoin : les aliments, et le petit matériel (fouet, bol mesureur, etc.)

Puis commencez la préparation et surtout n’oubliez pas de vous éclater.

Article rédigé par Laetitia Knopik

Diététicienne depuis plus de 20 ans, elle ne cesse de se former pour mieux répondre aux besoins des personnes qu’elle accompagne. En effet, en matière de nutrition, l’évolution est constante.
Ainsi, elle porte plusieurs casquettes qui lui donnent différents outils qu’elle adapte en fonction du public avec lequel elle échange. Elle est, donc également, nutritionniste du sport, et préparatrice mentale pour les adultes et surtout pour les enfants et adolescents en plein croissance. Elle s’est formée en thérapies d’acceptation et d’engagement, ainsi qu’en éducation thérapeutique, ce qui lui permet de mieux accompagner les personnes touchées par des troubles du comportement, en utilisant divers outils pour lesquels elle s’est formée auprès d’organismes reconnues.

Auteure d’un roman sur l’image de soi sur fond de problématique de poids, elle a aussi écrit un guide d’accompagnement afin que les personnes souffrant de la gestion du poids puissent mettre en pratique ses conseils et des articles autour de cette problématique sur www.fanstastibuleuse.fr.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos actualités.

D'autres articles à découvrir

Nous rejoindre sur les réseaux